30/11/2005

FINAL FANTASY VII: ADVENT CHILDREN

medium_7301.jpg Avant de commencer, il est important de dire que le film ne sortira probablement pas en Europe. C’est pourquoi, moi, francais de pure souche, suis fier de vous raconter une partie de mon rêve en voyant medium_7102.jpgce chef d’œuvre.

Tout commence deux ans après la chute de Spira sous la puissance de Shinra et de Sephiroth. Tout doit être reconstruit. Pour ce faire, les anciens alliés de Shinra convoquent Cloud (Clodo en japonais) pour les aider à vaincre le mal qui subsiste encore à cause, entre autres, de « kadaj »…medium_3915.3.jpg

Etant donné que le scénario tient pleinement la route, FF VII AC peut dévoiler ce qu’il a de mieux : sa beauté technique. Imaginez une cinématique de FFX qui dure pendant 1H40. Eh bien c’est le cas dans FF VII AC . Et le résultat est bluffant. Les effets de lumière sont sublimes, les enchainements lors des combats sont si bien mis en valeur grace notamment à l’alternance entre ralentis, bullet time(eh oui), accélérations de l’image et, je le répète, aux effets de lumière mettant en valeur les personnages. Le combat entre Cloud, Reno, Barret et les autres et Bahamut reste un modèle du genre. Reno qui est d’ailleurs, le personnage drole du film. La quamedium_4789.3.jpglité technique est représentée aussi par l’animation des cheveux, qui est une plaie pour la réalisation. Je félicite d'ailleurs ceux qui ont participé au projet. Et Dieu sait qu'ils sont nombreux, la preuve en est que le générique de fin dure dix minutes. Que dire de plus a part que l’émotion est bien présente grace au charisme des protagonistes et a la musique, la même que celle de FF VII mais remixée, et à quelques clins d’oeils qui rappellent de bons souvenirs aux fans de la série.

medium_2064.jpg

Avec de tels atouts, FF VII AC sans conteste un chef d’œuvre, même s’il est un peu baclé vers la fin du film surtout lorsqu’il se déroule dans la pénombre, qu’il faut voir a tout prix (allez faire un petit tour au Japon ).


09:40 Publié dans Critiques de film | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Vidéos

PRO EVOLUTION SOCCER FIVE

medium_6851.jpg
Certaines mauvaises langues disent que les évolutions de PRO EVOLUTION SOCCER 5 ne sont que des détails. Eh bien ils se trompent grandement. Et je vais le prouver.

  • Les joueurs qui avaient le ballon, dans les précédents volets, couraient aussi vite que ceux qui ne l'avaient pas(ma manemedium_2384.jpgtte a souvent volé). Cela a changé dans PES 5 et on ne peut pas dire que cela soit un détail. De plus, ce changement a des répercutions sur le gameplay. Si avant on courait droit devant a 200 a l'heure et laissait tous les défenseurs sur place, maintenant on est obligé de construire du jeu pour mettre la balle au fond des cages. Par ailleurs les joueurs ont l'air beaucoup plus maladroit que dans le 4 car on a l'impression qu'ils sont sans cesse en déséquilibre et leurs dribbles s'effectuent beaucoup plus lentement. La panoplie de gestes défensifs des défenseurs a été élargie les rendant beaucoup plus efficaces qu'auparavant. On apprécie aussi leurs réflexes souvent très utiles pour contrer des tirs prenant la direction des filets: un très bon point.medium_0742.jpg
  • Autre sujet qui fachait dans les précédents PES: les gardiens. Le probleme n'était pas qu'ils étaient nuls mais ce qui m'exasperait le plus étaient les duels dans la surface: si on faisait une pichenette ou un lob, le gardien se laissait prendre 9 fois sur dix: frustrant! heureusement, ce "détail" a été résolu. Les gardiens ont même été gratifiés de parades impressionnnantes.
  • Dernier point sur lequel je voudrais faire une mise au point: les reprises de volée. Avant il était dur de faire une belle reprise, dans cet opus ces reprises sont facilités par de petits pas que l'on réalise juste avant de frapper pour que le ballon soit juste a la bonne hauteur. Cela rmedium_4250.2.jpgavira les amateurs de beaux buts.
Voila pour l'essentiel. Je n'ai pas parlé des détails comme les erreurs d'arbitrage, les blessures innoportunes ou de l'ajout de la "virgule" de Ronaldinho(pour les frimeurs)...Mais ce n'est pas parce que je fais l'éloge de ce jeu mythique qu'il n'est pas exempt de défauts: les commentaires sont toujours aussi mauvais, peu de licences sont présentes et le public est toujours aussi mal modélisé. Il faut s'armer de patience pour voir éclore un jour l'épisode parfait.

NFS most wanted en exclu

09:38 Publié dans vidéos | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Vidéos

Le nouveau GTA en exclu(pour lire la vidéo faites un clic droit sur le carré noir)

09:38 Publié dans vidéos | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : Vidéos